Partenariat Public Privé GIZ - GIHTNB
Promouvoir le tourisme durable et améliorer la situation sanitaire de la population urbaine et des communautés rurales de Nosy Be
Activités PDF Imprimer Envoyer

Le Partenariat Public Privé entre GIZ et le GIHTNB été axé autour de plusieurs pôles, identifiés comme prioritaires afin d'oeuvrer pour un meilleur développement de l'île.

1/ Eduquer et sensibiliser aux pratiques sanitaires de base

Des activités seront développées pour faire prendre conscience de l’importance d’une bonne hygiène. Les activités se focaliseront en outre sur le changement de comportements qui causent des maladies relatives à une mauvaise hygiène.

2/ Développer un système de collecte des déchets

La gestion des déchets à Nosy Bé sera améliorée par l’augmentation des points de collecte dans les communautés rurales et urbaines. Des travaux d'assainissement, de construction et de réfection de la voirie seront réalisés au sein de deux sites de dépôt des déchets : Ambalamanga et Ambatoloaka. Le renforcement des liens entre le secteur informel de collecte, le secteur public et le secteur privé sera privilégié. Des programmes d’éducation autour de la collecte des déchets et du dispositif seront assurés en parallèle. Une conception à long terme pour assurer le financement de la collecte des déchets sera développée.

3/ Informer, prévenir et conseiller les populations jeunes et vulnérables sur les Maladies Sexuellement Transmissibles

Une campagne de sensibilisation adaptée sur la prévention des Maladies Sexuellement Transmissibles sera menée. Une prise de conscience par le biais d’activités promouvant une sexualité sure et réduisant la perception commune du risque zéro est à rechercher. Dans le but d’assurer l’efficacité du programme, des approches innovantes comme des activités culturelles ou sportives seront utilisées comme des moyens pour toucher les populations jeunes.

4/ Promouvoir le tourisme durable auprès des hôtels et des TO

Les hôtels et TO seront sensibilisés et initiés au tourisme durable. Afin d’atteindre un effet multiplicateur et régional, des modèles locaux de tourisme durable et des expériences malgaches seront documentés et partagés avec des associations touristiques de Madagascar.