PALUDISME PDF Imprimer Envoyer

paludisme-moustiqueVoici des renseignements concernant le paludisme.
L'important est la prévention.
Eviter l'automédication, si possible. Consulter votre médecin ou dispensaire habituel.
Pour ceux qui sont loin (îles, bateaux, forêt, etc.), commencer de suite le traitement, pour éviter l'aggravation. Donc faire un petit stock de réserve. Les génériques ne coûtent pas chers.
Pour les femmes enceintes, ne prendre que du Paracétamol ou équivalent, et venir consulter.


Le Médecin-chef de l'OMINO
Dr. Roland ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

I.- CAUSE :

Maladie transmise, la nuit par la piqûre des femelles des moustiques appelés « ANOPHELE »

II.- LE PALUDISME SIMPLE :

1/- Signes : fièvre, frisson, mal de tête, courbature, etc……….

2/- Diagnostic : Analyse ou test :

-        TDR ou Test de diagnostic rapide

-        TDR existe aux dispensaires publics, et à l’OMINO

3/- Traitement par les comprimés ACT = 2 choix

-        1er choix : COARSUCAM ou générique (goût amer)

-        2ème choix : COARTEM ou générique (goût non amer)

Les ACT existent aux dispensaires publics, et à l’OMINO

Les ACT sont vendus aussi à la pharmacie, pour les malades éloignées sans analyses (les îles, en bateau, en forêt, etc..)

-        Présentations : soit en comprimés dispersible dans l’eau, soit en comprimé à avaler

-        Prix des génériques en pharmacie : 300 Ar à 1500 Ar. La boîte

-        Forme : nourrisson, enfant, adulte

-        Traitement de 3 jours

-        Prendre avec les ACT : Paracétamol ou équivalent, contre douleur et fièvre.

III.- LE PALUDISME GRAVE :

1/- Signes : fatigue générale, convulsion ou perte de connaissance, etc…

2/- Traitement par la QUININE

-        QUININE dans le sérum à l’hôpital

-        Ou, si impossible de perfuser, QUININE intramusculaire

IV.- Prévention du paludisme à NOSY-BE :

-        Utilisation de moustiquaire

-        Si possible : utilisation de mosquito, si on dort tard

-        Environs propres pour éviter la ponte de moustiques femelles dans l’eau stagnante

-        Traiter vite le malade pour éviter la transmission aux autres, par la piqûre des moustiques femelles

-        Pour les femmes enceintes, et au 4ème et 5ème mois : prévention par le FANSIDAR comprimés ou générique (PALUDOXINE)

-        Pour les touristes étrangers de passage :l’Institut Pasteur de Madagascar recommande la SAVARINE ou le LARIAM ;

-        Pour les résidents malagasy ou étrangers : ne rien prendre.

-        La NIVAQUINE (générique : chloroquine), inefficace, n’est plus utilisé.

V.- MERCI DE RELIRE SOUVENT CETTE LECON

 

Conseil : « la nuit attention aux piqûres des femelles de moustiques ! »